Ursula Morley-Price (GB/ FR)

19-27 septembre 2015
Galerie Séries Rares (7)
Bowl White Twist Form, 2014 ©Philippe Mazère
Bowl White Twist Form, 2014 ©Philippe Mazère

La beauté des pièces d’Ursula Morley-Price naît de ce trouble-même : d’une part de l’organisation très rigoureuse et structurée de sa démarche, de son savoir-faire avec la terre ; d’autre part de sa façon de leur insuffler, peut-être à son insu, un souffle de vie qui – aux yeux du regardeur – semble faire palpiter la peau apparemment fragile de ces « choses » figées dans une attitude prête à décoller ou empreinte d’un désir d’envol. Sa corolle semble s’être ouverte en accéléré comme dans un documentaire.

La traduction en grès de cette envolée, sera longue. Il lui faudra toute une vie pour atteindre à la virtuosité des formes de ses débuts en leur ajoutant ce mouvement giratoire qui va les propulser telle une hélice, et donner la sensation de se déployer et de se balancer dans le vent ! La terre obtenue entre ses mains est si fine qu’elle en est presque transparente comme la texture du lin ou du papier de cigarette. […] À partir d’un creux (car l’intérieur central de chaque pièce demeure bien un creux, toujours présent), elle construit son armature en accrochant à ses bords, une succession d’ailettes fines qu’elle monte en les étirant vers l’extérieur. Elle invente le plein à partir d’un vide. Elle édifie patiemment son « squelette » en y ajoutant petits bouts de colombins après petits bouts de colombins, telle une pièce montée. Son modelage résulte bien d’une forte volonté d’architecture. […] L’imagination galope. Une oeuvre d’Ursula nous parle en réalité comme le corps vivant qu’il est.

Elisabeth Védrenne
Critique d’art
Extrait du catalogue de l’exposition Ursula Morley-Price
au musée d’Art moderne de Troyes, 2013

‟Mes pièces sont entièrement construites à la main au colombin. L’argile que j’utilise actuellement est une terre à grès de Puisaye. La cuisson de biscuit se fait à 1 080° C. Actuellement je cuis dans un four électrique mais, jusqu’en 2010, je cuisais toujours dans un four au fioul à flamme renversée. Une fois biscuitées, les pièces sont émaillées puis cuites entre 1 220 et 1 240° C en fonction de la couleur de l’émail que j’ai appliqué. J’élabore mes propres émaux mats : blancs, blancs cassés, jaunes, bruns et bronzes. Je trouve que ces couleurs mates vont particulièrement bien avec mes formes en céramique.”

ŒUVRES d'Ursula Morley-Price

Bowl White Twist Form, 2014 ©Philippe Mazère
Bowl White Twist Form, 2014 ©Philippe Mazère
Tall Brown Wip Twist Form, 2014 ©Philippe Mazère
Tall Brown Wip Twist Form, 2014 ©Philippe Mazère
Tall WhiteTwist Form, 2014 ©Philippe Mazère
Tall WhiteTwist Form, 2014 ©Philippe Mazère